Le mot du curé

Mai 2019

Bien aimés du Seigneur, c’est en rendant grâce au Seigneur pour tous ses bienfaits que je m’adresse à vous dans ce numéro pour la dernière fois. Vous imaginez, certainement, l’émotion qui m’étreint en ce moment. Oui, comme votre pasteur depuis le 14 septembre 2011 pour le Secteur Pastoral de Castelnau de médoc et, le 25 septembre 2016 pour le Secteur pastoral de Margaux, nous avons appris mutuellement à marcher en Église.

Comme vous l’aviez constaté, le travail en Église requiert de nombreuses concessions. Je sais comment il n’a pas toujours été facile de s’apprivoiser. Toutefois,avec la grâce de Dieu, nous y sommes arrivés. Pour cela, je vous remercie sincèrement. Après des beaux moments vécus ensemble, voici de nouveaux défis qui se présentent à nous. Vous, comme moi, allons vivre une nouvelle année pastorale dès septembre prochain. Laissons nous conduire par l’Esprit Saint . Que ces différents rendez-vous avec l’histoire nous mettent sans cesse dans l’Amour du Seigneur. En accueillant une nouvelle équipe sacerdotale, c’est le Christ qui s’invite une fois de plus chez vous. Préparez son chemin et que soient bénis ceux qui viennent en son nom.

Quant à moi, c’est plein de gratitude à l’endroit de notre Seigneur Jésus-Christ que j’ai accepté la mission de notre Archevêque, le Cardinal Jean-Pierre Ricard d’aller servir le peuple de Dieu qui est dans le Secteur Pastoral de La Réole – Monségur .

Permettez moi de vous remercier individuellement et communautairement pour tous les gestes fraternels et humains que vous m’aviez témoignés. Un merci particulier au Père Thomas qui a travaillé avec moi dans la loyauté et la fraternité sacerdotale. Je lui souhaite un ministère comme Curé de Langon et Podensac. Merci pour tout ce que j’ai découvert et appris auprès de vous et avec vous. Aucune œuvre humaine ne pouvant être parfaite, je vous demande pardon pour tous mes manquements et vos quelconques insatisfactions. Puisse notre Seigneur nous aider à grandir dans une charité incommensurable pour tout homme et pour toute femme dans son Église et au delà. Je vous souhaite de vivre dans la paix entre vous et de rester sans cesse en communion avec vos pasteurs.

Je vous aime et vous bénis.

Père Yves-Maurice Zambo