4ème Dimanche du Temps Ordinaire

Détails

-Ce lapin a été sauvé par le rocher.
-Il rend grâces.
-Le rocher prend la moitié du dessin, le ciel, l’autre moitié. On a le choix entre Dieu ou le néant.
-Le lapin touche le roc, comme les pèlerins à Lourdes. Ce geste n’est pas de la superstition (enfin, ça dépend pour qui…), en principe, toucher le roc évoque le fait de s’appuyer sur le roc qu’est le Christ.
-Ses skis sont en forme de croix ; c’est la croix de Jésus qui nous relève, qui nous sauve, qui nous permet de tenir debout.
Questions
-Et moi, de quoi ai-je été sauvé(e) ? Est-ce que j’ai déjà expérimenté le Salut de Dieu dans la vie ?
-Si ce n’est pas le cas, est-ce que je lui ai demandé « Fais-moi voir ton Salut » ?
-Est-ce que Dieu m’a déjà donné un « répit » ? J’aurais pu mourir, et je suis toujours vivant(e).
-Comment est-ce que j’ « utilise » ma vie ? Pour qui ou pour quoi ?