4ème Dimanche du Temps de l’Avent



Le contexte : Marie est enceinte de Jésus. Elle rejoint sa cousine Elisabeth enceinte de Jean-Baptiste. Elisabeth est âgée et c’est un miracle qu’elle porte Jean-Baptiste. Lorsque Marie arrive chez sa cousine et la salue, le petit Jean-Baptiste tressaille comme s’il reconnaissait déjà la présence de Jésus en Marie.
-Sur ce dessin (inventé), Elisabeth porte deux plateaux avec du champagne, comme pour fêter la venue de Jésus. Sur un plateau, il y a 7 coupes, comme la plénitude des 7 dons de l’Esprit-Saint (sagesse, intelligence, force, conseil, science, piété et crainte de Dieu)
-Sur l’autre plateau, il y a 4 verres à vin. 4, dans la Bible, c’est le chiffre de la terre avec ses 4 points cardinaux (Nord, sud, est et ouest) et donc la plénitude des personnes que la terre contient. La venue de Jésus pourra remplir de joie tous les habitants de la terre.
-Il y a aussi une allusion au « Hula-hoop », cette danse où on fait tourner un cerceau autour de la taille avec ses hanches. Elisabeth dit « Houla », « hop » suite au tressaillement de l’enfant en elle. Ce jeu de mots est aussi une interprétation de Jean-Baptiste qui est rempli de joie et qui danse pour Dieu.
Questions
-Dans ce passage d’Evangile, il y a 4 personnes qui inter-agissent. D’abord, Jésus, la Parole Eternelle. Il est en Marie et sa présence en elle lui inspire des paroles de salutation. A la voix de Marie, Jean-Baptiste présent en Elisabeth tressaille de joie. Elisabeth, qui en ressent le tressaillement, exulte de joie.
-Quand est-ce que j’ai pu voir la joie de Dieu se transmettre et faire du bien ? Chaque personne la manifeste d’une façon propre. Quelle est ma façon d’exulter en Dieu ?