31ème Dimanche du Temps Ordinaire

Détails :

 -Le lapin bleu a une mauvaise image de lui-même. Sa salle de bain est triste, les couleurs de ses accessoires sont terne, son tabouret est rongé de partout, le bleu du lapin est sombre.

-Il est surpris par son reflet qui lui répond. Son reflet est le regard que Dieu pose sur lui : le lapin est plus clair, son reflet est lumineux, et il l’asperge de parfum parce qu’il l’en croit digne.

-Pour pouvoir aimer l’autre comme soi-même, il faut déjà avoir fait un certain « travail » sur soi, pour pouvoir s’aimer et se regarder comme étant à l’image de Dieu.

Questions

 -Aimer l’autre comme soi-même, est-ce de l’égoïsme ? de l’orgueil ? Qu’est-ce que Jésus veut dire à travers cette phrase ?

-Qui, dans mon entourage, pose un regard d’espérance sur moi ?

-Est-ce que je peux aimer l’autre comme moi-même si je ne m’aime pas moi-même ?

-« Aimer Dieu de tout son cœur et aimer le prochain comme soi-même » pourquoi Jésus lie-t’il ces deux commandements ?

-Puis-je aimer Dieu sans aimer mon prochain ?

-Puis-je aimer Dieu sans m’aimer moi-même ?

Là, tu as de quoi méditer pour 5 ans… (au moins !)