29ème Dimanche du Temps Ordinaire

-La voiture du SMUR : « Service Mobile d’Urgence et de Résurrection » (Normalement, le R signifie « Réanimation ») attend.

-A l’intérieur, on voit un prêtre qui a une étole violette. Il confesse et il est en train de donner l’absolution. Il pardonne au nom de Dieu. La porte est ouverte : le Salut est toujours offert.

-La plaque d’immatriculation a trois lettres : JHS. En latin : Iesus Hominum Salvator, ce qui veut dire « Jésus, Sauveur des hommes ».

-Le lapin s’approche avec trois boulets qui le lient. Ce sont les trois boulets liés au pouvoir, au sexe et à l’argent. Tout ceci l’a lié dans un sac qui le rend esclave.

-Malgré cela, le lapin est tendu en avant, Il court vers sa dernière chance.

 

-Questions

-« Avançons-nous donc ». La foi, c’est un chemin qui évolue. L’essentiel est d’avancer.

-Avancer comment ? « Avec pleine assurance » parce que Dieu ne rejette personne.

-Avancer vers qui ? Vers « le Dieu Tout-Puissant et qui fait grâce ». Faire grâce, c’est avoir le pouvoir de tuer un condamné mais de ne pas le faire.

-Avancer pourquoi ? Pour « obtenir Miséricorde ». C’est la plus belle chose que Dieu puisse donner, parce que pour me pardonner, il prend ma place.

-et « recevoir en temps voulu la grâce de son secours ». En temps voulu, c’est-à-dire que quelques fois, on a l’impression qu’il nous laisse « mariner dans notre jus ». Mais un plat qui mijote longtemps peut devenir meilleur. Ma vie pardonnée par Dieu peut prendre du poids et de la valeur.