28ème Dimanche du Temps Ordinaire

Le lapin de droite représente le lépreux guéri qui revient vers Jésus en marchant arrière.

Il fait un « moonwalk », une figure de danse inventée par Etienne Ducroux et rendue populaire par Cab Calloway et Michael Jackson. Cette figure donne l’impression d’avancer, alors qu’on est physiquement  est en train de reculer.

Revenir sur ses pas n’est pas forcément revenir en arrière. Les disciples d’Emmaüs, lorsqu’ils reconnaissent Jésus ressuscité, reviennent sur leurs pas, mais avec un cœur nouveau. C’est également le cas pour le lépreux guéri ; il a changé. En revenant en arrière, il est en train d’avancer ; il fait la route inverse avec un cœur nouveau. Il glorifie Dieu « à pleine voix ». Le psaume 141,2 dit « A pleine voix, je crie vers le Seigneur ! A pleine voix, je supplie le Seigneur ». Et au verset 5 : « A pleine voix je crie vers le Seigneur ; il me répond de sa montagne sainte ».

Et moi, est-ce que je mets la même intensité dans la demande que dans la louange ?

Ai-je déjà fait un chemin de retour avec un cœur nouveau ? A quelle occasion ?