Editorial du Père Yves Maurice ZAMBO, Mai 2017, Année A

Suggestion et amélioration
 Dans le souci d’améliorer la communication dans nos deux secteurs pastoraux, j’ai choisi de transformer notre bulletin hebdomadaire en mensuel. Il pourra, je l’espère, vous donner une stabilité d’informations relatives aux célébrations eucharistiques tant dominicales qu’en semaine.  Cet outil de communication a vocation à pallier également à la grande difficulté qu’éprouvent certains de nos paroissiens à consulter notre site internet.
« Le Vigneron » est bel et bien une invitation à porter la Bonne Nouvelle dans les cœurs des hommes et des femmes. Pour cela, le Seigneur nous convie tous à sa Vigne qu’est l’Église C’est un devoir de chrétiens de prier le Maître d’envoyer des ouvriers à sa vigne. Nul ne saurait émonder ni vendanger la Vigne du Seigneur tout seul. Il est donc impératif d’apprendre à travailler ensemble et de façon concertée. Sous la houlette de votre pasteur que je suis, avec les suggestions positives de chacun d’entre vous, nous pourrons améliorer notre témoignage commun.
 Notons  que nous sommes  au mois de mai. Pour nous catholiques, c’est un temps favorable de renouer nos liens avec notre Mère Marie. A travers la prière du chapelet, le chrétien reste attaché à la sainte Vierge qui intercède sans cesse pour nous. Le 13, ce sera la célébration du centenaire des apparitions de Notre Dame de Fatima. Une occasion de nous unir à l’Église universelle qui, par l’autorité du Saint Père François, va accueillir deux nouveaux saints : François et Jacintha. Ils seront canonisés à Fatima (Portugal) au cours de son futur voyage. Puisse cette année renforcer également nos liens avec toute la communauté franco-portugaise présente dans le secteur de Castelnau.
Nous ne pouvons, non plus, oublier de parler de Lourdes. Avec un pèlerinage organisé dans le Diocèse du 13 au 14 mai, je souhaite que les deux secteurs vivent un moment merveilleux auprès de Notre dame.
 Vous avez appris mon grand souhait de voir nos églises paroissiales ouvertes tous les jours ; une invitation est lancée pour qu’un grand nombre s’implique dans les différentes tâches que chacun de nous peut assumer dans la communauté. N’hésitez pas à me suggérer des idées nouvelles qui peuvent enrichir notre pastorale.
A tous et à chacun, je souhaite un excellent temps de Pâques.

Editorial du Père Yves Maurice ZAMBO, 2° Dimanche de Pâques, 23 avril 2017, Année A

De l’incrédulité à la foi
 Au lendemain des célébrations de  la Résurrection de Notre Seigneur sur nos deux secteurs pastoraux, je suis particulièrement émerveillé par la grande ferveur qui a animé de nombreux fidèles. Dans la joie de Pâques, chacun de nous est invité à vivre son propre passage de la fermeture à   l’ouverture du tombeau, des pleurs à la joie, de la haine à l’amour, de la mort à la vie… de l’incrédulité à la foi. C’est, animé par l’esprit de la résurrection, que je souhaite à chaque fidèle de nos deux secteurs, Castelnau et Margaux, de sortir de nos tombeaux. Le moment est venu de nous laisser renouveler par la grâce de la Résurrection.
A quoi nous sert-il de célébrer chaque année la solennité de Pâques si nous refusons de faire des passages dans nos vies ? N’oublions pas que « pâques » signifie « passage ». Je pense qu’il est impératif pour chacun de nous de se laisser conduire par l’esprit de Dieu. Dieu seul est capable de redonner vie à nos communautés, à nos familles qui gisent dans l’ombre de l’incrédulité, du manque de charité et d’abnégation de soi. Lui seul peut nous transformer en disciple-missionnaires. Aussi, voudrais-je que nous devenions tous des « Missionnaires de la Sainte Résurrection de notre divin Maître ». N’ayons pas peur de faire ce saut de qualité qui consiste à passer de l’incrédulité à la foi, comme fit l’Apôtre Thomas.  Soyons des vrais Thomas qui professent la foi véritable : « Mon Seigneur et mon Dieu ». Soyons des témoins joyeux de la Sainte résurrection !