sainte_helene_01

Sainte-Hélène

brach_01

Brach

castelnau_01

Castelnau de Médoc

avensan_01

Avensan

moulis_01

Moulis en Médoc

salaunes_01

Salaunes

listrac_01

Listrac Médoc

Bienvenue sur le site de la paroisse Castelnau-de-Médoc / Sainte-Hélène / Margaux

Maison Paroissiale
de Castelnau-de-Médoc
4 rue du Château – 33480 – Castelnau de Médoc
Tél. : 05 56 58 21 74

HORAIRES :

Permanences à Castelnau :
 Du mardi au jeudi  10h – 12h30
vendredi 16h00 – 19h00
samedi 10h00 – 12h00

Messes dominicales :

samedi 17h00 Sainte Hélène
samedi 18h30 (mobile, cf. agenda du Vigneron)
dimanche 9h30 Listrac
dimanche 11h00 Macau
dimanche 16h30 Arsac
dimanche 18h00 Castelnau

Messes de semaine :

Mardi : 18h30 Ludon
Mercredi : 18h30 Salaunes
Jeudi : 10h00 Listrac
et 18h30 Cantenac

Notre église est vivante !
Veillez toujours à vérifier les horaires sur l’Agenda du Site ou Le Vigneron !
Merci !

Notre courriel:  paroisse.castelnau.medoc@gmail.com

Saint Sacrement

Notre Seigneur

IMG_4193

Son Eminence Cardinal Ricard Jean-Pierre

IMG_6599[1]

Père Yves-Maurice Zambo

Solennité de la Sainte Trinité

Détails -Ce personnage a une pile de repassage à faire. En lisant la bulle qui encourage, on pourrait croire que c’est son mari qui l’encourage… mais non, ce n’est qu’un perroquet. Peu importe, c’est le fruit qui est important, c’est le fait que ça lui redonne du courage. Questions -Le courage n’est pas seulement d’avoir […]

Solennité de la Sainte Trinité

PREMIÈRE LECTURE « Le Seigneur, le Seigneur, Dieu tendre et miséricordieux » (Ex 34, 4b-6.8-9) Lecture du livre de l’Exode En ces jours-là,Moïse se leva de bon matin, et il gravit la montagne du Sinaïcomme le Seigneur le lui avait ordonné.Il emportait les deux tables de pierre.    Le Seigneur descendit dans la nuéeet vint se placer là, auprès […]

7ème Dimanche de Pâques

Détails   « J’ai demandé une chose au Seigneur, la seule que je cherche ; habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie. » -La maison du Seigneur, c’est cette petite habitation, avec une grande porte et une fenêtre. Elle a une surface de plafond plus grande que la surface du sol. Au Ciel, il […]

7ème Dimanche de Pâques

PREMIÈRE LECTURE « Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière » (Ac 1, 12-14) Lecture du livre des Actes des Apôtres Les Apôtres, après avoir vu Jésus s’en aller vers le ciel,    retournèrent à Jérusalemdepuis le lieu-dit « mont des Oliviers » qui en est proche,– la distance de marche ne dépasse pasce qui est permis le jour […]

REPRISE DE LA CELEBRATION DES MESSES

Message du Père Chris GOMA du 24 Mai 2020

Pourquoi et Comment ?

Peuple de Dieu ! Chers Frères et Sœurs dans le Seigneur, Paroissiens et Paroissiennes des secteurs pastoraux Castelnau et Margaux, vous êtes nombreux à vous demander quand nous allons pouvoir recommencer à fréquenter les églises et communier au corps et au sang du Christ. La décision a été prise depuis hier et nous peaufinons la logistique qui va avec. Dans le courant de la semaine prochaine nous aurons les indications nécessaires sur l’option prise pour reprendre nos Eucharisties à la Pentecôte.

Dès la sortie du confinement, l’EAP s’était retrouvée pour essayer d’anticiper sur l’éventuel retour. Nous nous sommes mis au travail et les décisions de l’État et du Diocèse qui venaient de sortir ont un peu corroboré dans le sens déjà amorcé. Aucun mérite de notre part, c’était juste une affaire de bon sens.

Avant d’entamer cette nouvelle ère, j’ai envie de vous dire que :

« pour reprendre, il faut comprendre et comprendre c’est apprendre »

Cette pandémie nous a tous contraints au confinement. Une expérience inédite faite d’ombres et de lumières. L’un de vous, au tout début, m’avait confié qu’il avait fait de cette période une retraite. 

Je vous convie maintenant, dans la mesure du possible,  à faire le bilan en famille, en fraternité pour définir les nouveaux sillons sur lesquels nous pouvons ensemencer cette nouvelle vie. Ce qui est sûr :

« rien ne saurait être comme avant »

Pour vous aider dans ce travail de relecture, cette épitaphe, que j’ai lue au cimetière de Listrac pendant mon service dans le confinement, peut nous aider et nous pouvons aussi en faire un nouveau projet : 

« J’ai aimé, je me suis donné, j’ai simplement servi »

Méditer sur le temps écoulé pour mieux emprunter les chemins nouveaux.

Rien de ce que nous faisons et vivons ne peut avoir d’intensité sans être habité par l’amour, le don de nous-mêmes et le service des autres. C’est la manière positive de vivre cette crise du Covid19 avec ses nombreuses restrictions qui semblent apparemment brider le naturel et obstruer l’humanité.

Qu’il s’agisse du confinement, des mesures barrières et de la distanciation sociale, toutes ces prescriptions, si elles ne sont pas bien comprises, vont galvaniser en nous les peurs des autres, les suspicions mutuelles et les individualismes.

La question à nous poser : « Sommes-nous assignés à toutes ces mesures pour nous protéger de quoi ? du virus ou des autres ? » 

Notre combat actuel n’est pas fratricide, mais sanitaire. La frontière est certes faible. Avec les meilleures intentions du monde on peut se tromper d’ennemi. Les mesures sanitaires prises contre le Covid19 n’ont pas de raison de nous vider de notre humanité : Le monde de demain ne sera plus comme avant, mais le monde de demain restera humain et fraternel.

C’est cela, notre espérance et nous voulons la partager avec tous. C’est ce que la foi chrétienne me donne à vous témoigner aujourd’hui.

D’ailleurs dans le confinement, nous avons découvert beaucoup de vertus familiales, telles la connaissance mutuelle, le service du Frère et l’approfondissement de la foi à travers la prière, l’engagement des Pater Familia (pères de famille) pour la liturgie familiale…

L’amour nous pousse à penser aux autres et à nous, en appliquant ainsi ces mesures de protection. L’engagement pour les autres, (je pense à tout le personnel soignant, les prêtres, les chauffeurs de camion du ravitaillement en biens nécessaires, ces vendeurs en grandes surfaces), aujourd’hui ces chrétiens, pionniers de la reprise, qui travaillent effectivement pour la relance ne font pas d’eux des héros, ni des immunisés contre le Covid19, ni des imprudents. Ce sont simplement des frères et des sœurs qui sont au service de Dieu et des leurs.

L’humanité ne peut pas s’arrêter parce que tout le monde a peur de tout le monde. Personne n’est à l’abri, aucun lieu n’est sans risque. Seulement c’est pourquoi, à la faveur de la reprise, nous respecterons et accompagnerons chacun d’entre vous dans son rythme. L’idéal pour nous est de ne perdre aucun d’entre nous.

Mon Confrère, le Père François a vécu à fond sa période de confinement. J’ai eu très mal au cœur de ne pas pouvoir lui rendre visite, parce que je voulais et le protéger et me protéger. Il est de mon devoir, même maintenant, de continuer à l‘accompagner dans cette nouvelle vie de manière prudente et généreuse.

« J’ai aimé, je me suis donné, j’ai simplement servi »

C’est dans cette trame que nous allons baliser ces chemins du retour.
L’EAP et moi-même, avons décidé d’une reprise en douceur, en faisant des choix parfois onéreux. Nous voulons relancer les messes à partir du week-end de la Pentecôte.
Au moment où je vous parle, nous attendons que le gouvernement statue sur le nombre de chrétiens à accueillir. D’ores et déjà nous vous encourageons, dans la mesure du possible, à vous inscrire auprès des équipes qui vont animer cette reprise avec sa panoplie de mesures.

Pour commencer, nous avons choisi quelques chapelles avec des messes fixes le week-end :

  • Samedi : une semaine sur deux, sera célébrée la messe à 18 h à Arsac ou à Castelnau
  • Dimanche : de façon fixe :
    • 9 H 30 à Sainte-Hélène
    • 11 H 00 à Margaux
    • 18 H 00 à Castelnau.

Les inscriptions se feront auprès du Curé ou de la Secrétaire, ou par Internet sur le site de la Conférence Épiscopale ; cette semaine autour de mercredi, le Chargé de la Liturgie vous donnera de plus amples informations.

Chers Frères et Sœurs, Peuple de Dieu ! Comme j’ai envie de vous redire :

« J’aime, je me donne et je sers simplement »

Voilà mon nouveau projet, voilà ma nouvelle vocation.

Que l’Esprit Saint, qui nous sera donné à la Pentecôte, impulse nos énergies pour la mission : Confinement, gestes barrières, distanciation sociale, ne sont pas là pour occulter la fraternité chrétienne, mais pour nous aider à nous protéger de l’ennemi commun et connu, le Covid 19 :

Aidons-nous en accompagnant nos Frères et sœurs dans la reprise 

Aidons-nous en admettant une nouvelle manière de penser 

et de vivre l’Eglise aujourd’hui.

DIEU N’ABANDONNE PAS SON PEUPLE

Votre Frère, 

Abbé Chris Brunel GOMA  

© Copyright - Paroisse Castelnau de Medoc - Réalisation Gwen Fernandez