sainte_helene_01

Sainte-Hélène

brach_01

Brach

castelnau_01

Castelnau de Médoc

avensan_01

Avensan

moulis_01

Moulis en Médoc

salaunes_01

Salaunes

listrac_01

Listrac Médoc

Bienvenue sur le site de la paroisse Castelnau-de-Médoc / Sainte-Hélène / Margaux

Maison Paroissiale
de Castelnau-de-Médoc
4 rue du Château – 33480 – Castelnau de Médoc
Tél. : 05 56 58 21 74

HORAIRES :

Permanences à Castelnau :
 Du mardi au jeudi  10h – 12h30
vendredi 16h00 – 19h00
samedi 10h00 – 12h00

Messes dominicales :

samedi 17h00 Sainte Hélène
samedi 18h30 (mobile, cf. agenda du Vigneron)
dimanche 9h30 Listrac
dimanche 11h00 Macau
dimanche 16h30 Arsac
dimanche 18h00 Castelnau

Messes de semaine :

Mardi : 18h30 Ludon
Mercredi : 18h30 Salaunes
Jeudi : 10h00 Listrac
et 18h30 Cantenac

Notre église est vivante !
Veillez toujours à vérifier les horaires sur l’Agenda du Site ou Le Vigneron !
Merci !

Notre courriel:  paroisse.castelnau.medoc@gmail.com

Saint Sacrement

Notre Seigneur

IMG_4193

Son Eminence Cardinal Ricard Jean-Pierre

IMG_6599[1]

Père Yves-Maurice Zambo

29ème Dimanche du Temps Ordinaire

PREMIÈRE LECTURE « Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort » (Ex 17, 8-13) Lecture du livre de l’Exode En ces jours-là,le peuple d’Israël marchait à travers le désert.    Les Amalécites survinrent et attaquèrent Israël à Rephidim.    Moïse dit alors à Josué :« Choisis des hommes, et va combattre les Amalécites.Moi, demain, je me tiendrai sur […]

Célébrations pour les défunts

Célébrons ensemble la Messe des Défunts le samedi 2 novembre 2019 à 18h en l’église saint Pierre d’Avensan. Vous pourrez également vous recueillir au cimetière, lors de la bénédiction samedi 2 novembre AVENSAN  17h CANTENAC 17h Lundi 4 novembre BRACH 17h MARGAUX 17h mardi 5 novembre LUDON  17h LISTRAC  17h mercredi 6 novembre LABARDE 17h SALAUNES […]

Homélie de la fête de Notre Dame du Rosaire

Peuple de Dieu ! Chers Frères et Sœurs dans le Seigneur,

La météo spirituelle des textes liturgique de ce dimanche affiche une température mariale. Cela va sans dire, le mois dans lequel nous sommes, le mois d’octobre, semble l’insinuer. Aujourd’hui, nous fêtons, selon la tradition de ce bourg et selon la paroisse, la messe anticipée du très saint Rosaire
Dans la lecture des Actes des apôtres, on nous présente Marie, partenaire, accompagnante de cette frange des disciples du Seigneur, orphelins de leur maître, prémices de ce que sera l’Église le jour de la Pentecôte. Ce n’est pas une présence accidentelle, mais bien plus la manifestation de sa fidélité à l’œuvre de son fils. Et cette fidélité est déjà présente en Marie depuis le jour de l’annonciation.

Dans l’Evangile nous est relaté le récit de l’annonciation de la Vierge Marie. Et nous allons prêter notre attention sur une qualité importante de la Vierge,Marie, à savoir sa disponibilité, sa foi.
Si l’on peut dire, d’une manière prosaïque, que le mérite de Marie ne se situe pas dans le fait de porter une grossesse et de donner la vie à un homme. Cela va sans dire, c’était une jeune fille, nous l’avons entendu dans l’Evangile, et elle était accordée en mariage à un homme de la maison de David appelé Joseph. Cela veut dire que, lorsque Dieu s’invite dans la vie de Marie, cette dernière n’était pas libre, mais engagée, occupée dans une relation amoureuse. Va-t-on dire que Dieu vient semer le désordre ? Pas sûr :il vient solliciter sa liberté, il la convie à faire la place, à lâcher prise devant la volonté souveraine de Dieu. Marie est appelée à éclater son cœur à la dimension universelle, être la mère du Seigneur de l’univers. Nous avons entendu : « tu vas concevoir et enfanter un fils ». Un projet, chers frères et sœurs,  qui tranche d’emblée avec son intérêt particulier, son projet matrimonial avec Joseph et qui embrasse l’intérêt général, à savoir : la maternité universelle. Cela n’a été possible que parce que Marie a manifesté sa foi et s’est rendue disponible : « voici la servante du Seigneur. Que tout m’advienne selon ta parole ».
L’attitude de Marie a quelque chose d’important à nous enseigner. Dans nos sociétés marchandes, la gratuité, le bénévolat, la disposition pour les autres se trouvent raréfiés. 

Dans nos vies compartimentées, remplies et saturées d’engagements professionnels, de problèmes de famille, des loisirs et de vacances, puissions-nous demander à Dieu, par Marie, la grâce de lire ce panneau de signalisation : »CEDEZ LE PASSAGE A DIEU » ? Savons-nous trouver du temps pour la prière, la méditation de la Parole, le ressourcement spirituel à travers les retraites, l’engagement dans un service paroissial ? Surtout en ce début d’année pastorale : l’accompagnement des malades, l’aumônerie, le catéchuménat, le service des obsèques, la liturgie, et j’en passe ??

Dans les programmes de nos enfants et petits enfants empêtrés de loisirs, de danse et de sport, savons nous faire la place pour une proposition de la foi, à l’aumônerie et au catéchuménat ?

On ne peut faire la place, sans perdre quelque chose de nous-même, sans sacrifier notre égo, sans sacrifier notre intérêt particulier, sans s’effacer. C’est la question à se poser , à nous qui sommes déjà engagés dans l’Église : sommes-nous capables, comme Marie, dans la réalisation de notre mission Ecclésiale de savoir  nous effacer, éclater nos cœurs et nos vies à la dimension du monde, à la dimension d’un grand nombre dans la gratuité et la simplicité ? Ne sommes-nous pas malheureusement prisonniers de nous-mêmes, de nos intérêts personnels et particuliers ? La figure de Marie, aujourd’hui,  purifie et sanctifie l’horizon de notre don et de notre Service à la suite du Christ.
Dieu nous aime ! Il compte sur nous ! Il veut nous aider à faire la place, à lâcher prise, à l’accueillir dans la gratuité, l’effacement, la foi et la simplicité. Tout pour la Gloire de Dieu et le salut de nos frères.

© Copyright - Paroisse Castelnau de Medoc - Réalisation Gwen Fernandez